Equipements manuels

Une gamme d'outillage et accessoires de qualité pour le soudage, le coupage et les applications générales : connecteurs de câble jusqu'aux étuves spécifiques.

La gamme étendue d’accessoires est complétée par une gamme spéciale d'équipements spécifiques qui inclut des électrodes de gougeage, des étuveuses et des unités d'extraction de fumées.

Comme tous nos produits, la gamme d'équipement spécifique est conforme à toute la législation et aux normes EUappropriées.

Fichers PDF
Photos
ESAB Fournitures et accessoires

Le coupage plasma est un procédé de coupage extrêmement polyvalent qui permet de couper presque tous les métaux. Dans le coupage au plasma, l’arc se trouve dans une colonne de plasma très ionisé créée entre une électrode non fusible et la pièce. La constriction de l’arc dans la buse de coupe, augmente considérablement la densité de puissance et la stabilité de l’arc plasma.

La densité de courant est très importante, l’arc très localisé et la température peut atteindre 25 000 °C, ce qui fait fondre rapidement le métal.

L’énergie cinétique permet de chasser le métal en fusion, la grande vitesse de coupage assure une distorsion minimale et des bords de coupe bien nets. Le gaz plasma des machines de coupage est le plus souvent de l’air comprimé, ce qui rend le procédé très facile à utiliser.

Avec cette procédure, il est également possible de couper des empilages de tôle, ce qui ne peut être réalisé par l’oxycoupage. Les aciers fortement alliés, l’aluminium et le cuivre peuvent également être coupés de manièretrès économique par coupage au plasma. Le gougeage au plasma est également une possibilité avec l’ajoutd’une buse de gougeage, ce qui présente de nets avantages par rapport aux torches de gougeage à l’arc. Il estplus rapide, plus silencieux, plus propre et plus précis.

Fichers PDF
Photos

Les multi-procédés sont des machines robustes destinées au soudage intensif en procédés MIG/MAG, MMA et gougeage à l’arc. Les performances de soudage sont remarquables grâce à la technologie chopper ou autres permettant un contrôle de l’arc très précis. Elles sont protégées par une carrosserie métallique robuste idéale pour les environnements rudes.

Fichers PDF
Photos

Le soudage à l’électrode en tungstène est l’un des procédés de soudage sous protection gazeuse. L’arc électrique est créé entre la pièce à travailler et une électrode en tungstène qui ne fond pas.

Les électrodes, l’arc et le bain de fusion sont protégés de l’air environnant par un gaz inerte. Si un métal d’apport est nécessaire, il est fourni froid et fond dans le bain de fusion.

Il est possible de produire des soudures très propres et de grande qualité avec le procédé de soudage TIG. Il n’y a pas de projection, de défaut d’assemblage ou de morsure et les porosités sont faciles à éviter.

Le procédé de soudage peut être utilisé manuellement ou automatisé totalement ou partiellement. Le soudage TIG est principalement utilisé sur l’aluminium et les aciers fortement alliés, qui exigent fréquemment une qualité de soudage optimum.

Le procédé TIG est souvent utilisé pour le soudage sur les sites nucléaires ainsi que les industries chimiques,aérospatiales et agro-alimentaires.

Fichers PDF

Le soudage semi-automatique MIG/MAG est l’un des procédés de soudage à l’arc. L’arc électrique est créé entre la pièce à souder et un fil-électrode consommable dévidé en continu. L’arc et le bain de fusion sont protégés par un gaz actif ou inerte. Le procédé de soudage peut être employé avec la plupart des métaux de base et il existe une large gamme de métaux d’apport.

Le soudage MIG/MAG est beaucoup plus productif que le soudage à l’arc électrique avec électrodes enrobées. Il n’est pas nécessaire de changer fréquemment les électrodes et la productivité nette est bien plus grande.

Le rendement en électrode enrobée est d’environ 65% alors qu’il est pour MIG/MAG de 85 à 90%.

Le soudage MIG/MAG est un procédé très polyvalent qui permet des taux de dépôt élevés dans toutes les positions. Il est employé dans presque tous les domaines, notamment le soudage des aciers non alliés, faiblement alliés et fortement alliés, des métaux de base au nickel et de l’aluminium.

Le soudage MIG/MAG pulsé est fréquemment employé sur les aciers inoxydables et sur l’aluminium.

On utilise de plus en plus les fils qui offrent de nombreux avantages, ainsi qu’une productivité accrue.

Fichers PDF
Photos

Le soudage à l’arc électrique avec électrodes enrobées est souvent appelé soudage MMA (ManualMetal Arc Welding).

Il s’agit de la forme de soudage à l’arc la plus ancienne et la plus polyvalente.

L’arc électrique est créé entre une électrode enrobée et la pièce à travailler.

L’âme métallique de l’électrode enrobée fond avec l’arc goutte à goutte et alimente le bain de fusion.

Une partie de l’enrobage stabilise l’arc et fournit la protection gazeuse nécessaire.

Le reste de l’enrobage forme le laitier qui protège le bain de fusion et le cordon.

Ce laitier doit être enlevé après chaque passe de soudage.

Il existe des centaines de types d’électrodes différents. La résistance et la robustesse du cordon de soudure peuvent être déterminées très précisément par leurs éléments d’alliage.

Le soudage MMA est principalement utilisé sur les métaux à base d’acier. Malgré des taux de dépôt relativement faibles, le procédé MMA présente des avantages imbattables pour le soudage à l’extérieur et dans les endroits difficiles à atteindre.

Fichers PDF
Photos
Arc